Accueil > accueil > accueil

accueil

mercredi 19 février 2014, par peyo2

Situation

L’église Saint-Vincent de Ciboure, vue du port de Saint-Jean-de-Luz

La Rhune surplombant Ciboure
Commune de l’aire urbaine de Bayonne située dans son unité urbaine, elle fait partie de la province basque du Labourd.
Ciboure partage avec Saint-Jean-de-Luz la baie du même nom, sur le golfe de Gascogne. En fait, les deux ports ne forment qu’une seule agglomération.
L’entrée de la baie de Saint-Jean-de-Luz, encadrée maintenant par les phares de la pointe de Sainte-Barbe et de Socoa, était défendue autrefois par le fort de Socoa, construit sous Louis XIII et remanié par Vauban.

Mentions anciennes

Le toponyme Ciboure apparaît sous les formes Subiboure (XIIIe siècle, titres de Saint-Jean-de-Luz), Siboure (1650, carte du Gouvernement général de Guienne et Guascogne et Pays circonvoisins, Carte des Pays Basques de France et d’Espagne), Siboro (1657) et Sanctus Vincentius de Siboure (1684, collations du diocèse de Bayonne).
Ciboure est située au débouché du pont sur la Nivelle. Siboro était l’ancien nom de la ville, tout du moins jusqu’en 1692 selon Jean-Baptiste Orpustan.

Graphie basque

Son nom basque actuel est Ziburu.

Quelques liens utiles

- Chez Margot
- Chez Pablo
- Coopérative maritime
- Office de tourisme de Ciboure